Le musée passe à la télé!

Tout s’est fait très vite. Un coup de fil de France 3 Auvergne Rhône Alpes un beau jour: la chaîne a prévu de parler du musée, et d’interviewer Alain, notre président, en direct, au cours de l’émission « 9h50 le matin »!

Rendez-vous est pris … Et sans que l’on ait le temps de trop réaliser, le jour J arrive. Lundi 23 janvier. Jour glacial, de forte pollution sur Lyon (avec restrictions de circulation), ce qui rend les choses un peu plus compliquées pour l’équipe du musée. En effet, une petite délégation « com' » est du voyage: pas question de laisser Alain franchir tout seul le 45e parallèle, même avec sa chemise canadienne! Question de soutien moral … et logistique !

Le plus difficile, c’est certainement le réveil à 5h30, mais ensuite, tout s’enchaîne de manière fluide … Hormis la circulation à l’entrée de la métropole lyonnaise, très congestionnée, mais nous avions prévu une bonne marge, et à 9h pile, nous voilà arrivés devant les locaux de France 3 Auvergne Rhône Alpes, non loin de la Part-Dieu. (Suite après le diaporama.)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Adrien, l’assistant de production de l’émission, nous accueille dès le hall d’entrée, et nous guide  vers la petite salle d’attente prévue pour les invités, à l’étage. Chouette, il y a une machine à café! Mais d’emblée, Alain est dirigé vers la salle de maquillage, où il est pris en mains. En douceur. Et de la douceur, il en faut pour appliquer poudre et autre subterfuge cosmétique à notre président, pour qui c’est véritablement une première! Episode obligatoire à la télévision, mais qui amusera beaucoup ses ami(e)s par la suite, il faut bien le dire…

Dans la salle d’attente, nous faisons connaissance avec le premier invité de l’émission, conservateur au Planétarium de Vaulx-en-Velin, venu lui aussi avec une équipe féminine, pour présenter l’exposition « Expérience Lune ». La salle est comble! Ambiance relax. Alain ne semble pas stressé (ce qui n’étonnera personne).

Notre « groupe » est un peu privilégié … Adrien nous permet de pénétrer dans le studio avant le démarrage de l’émission. C’est amusant, de découvrir les coulisses d’une émission de télévision. En réalité, nous pourrons même rester (à 2 seulement) pendant l’intervention d’Alain. Sagement, discrètement collées contre la porte. Avec autorisation de prendre des photos sans flash, sans « clic » (tant pis pour le Nikon alors) … C’est ainsi que nous avons pu prendre les clichés et petits films présentés ci-dessous. Mais revenons à l’émission.

Le compte à rebours est lancé, la journaliste du flash Info termine avec la météo, et là, d’un coup, une pointe de stress. Enfin, le stress est surtout du côté des spectatrices que nous sommes, parce qu’Alain, lui, a l’air parfaitement à l’aise sur son siège de bar. Puis ça commence, comme ça …(lire la vidéo ci-dessous)

Puis au fil de l’interview :

 

Voilà c’est terminé. Tous les visages sont radieux, celui d’Alain, celui du journaliste, de son assistant. L’interview s’est déroulée à merveille. On est tous très heureux, pour le musée, pour cette grosse année à venir, car 2017 sera l’année des 30 ans du musée. Avant de redescendre sur Montélimar, nous avons encore une petite mission à accomplir, mais nous y reviendrons …

Voir ou revoir l’interview intégralement:

extrait de l’émission sur YouTube

En savoir plus sur l’émission de France 3:

9h50 le matin France 3