Jersey, entre ciel et mer

Au coeur de cette semaine de périple, l’escale anglo-normande. Un petit goût de paradis …

Lundi, escale à Pontoise

Lundi 13h42 « En route vers Pontoise » m’écrit Alain. Damien est aux commandes, pour trois heures de vol (non, Alain ne texte pas en pilotant ! Il occupe son temps libre en place passager).

14h25 : »On survole l’Allemagne« , et quelques minutes plus tard: « On passe à côté de Bayreuth« . Avant 15h, la frontière française. Après un arrêt technique dans l’Est, l’arrivée à Pontoise se fait vers 17h. Que dire de cette escale pas vraiment choisie (trop coûteux de rentrer à Montélimar avant Jersey), sinon qu’elle s’est faite dans des conditions somme toute correctes, voire bonnes. Grâce à l’accueil de nos amis Patrice (une connaissance de longue date) et son patron de la PAM (Pontoise Aéro Mécanique), qui ont hébergé le Bronco. L’équipage quant à lui a dû se contenter d’un motel 1er prix (on n’est pas riches!). Mais à la guerre comme à la guerre, comme on dit …

© Xavier Debras
© Xavier Debras

Mercredi, Jersey, enfin!

Changement de cadre. On quitte la région parisienne pour la douceur des îles Anglo-Normandes. Cap sur Jersey. Cette fois, c’est Alain qui prend les commandes. Il y aura peu de nouvelles « live » car l’emploi du temps est bien chargé: briefing pour Alain, puis vol d’entraînement avec Damien en place arrière. « On a fait le tour de l’île. Du quart NW au quart SW, avec un arrêt après le quart SE où l’on rentre, dans la baie, pour faire la démo.  » commente Alain. « C’est très beau. Tous les avions se suivaient à la queue leu leu. »

En soirée, la traditionnelle réception chez le Gouverneur, très appréciée.

Jeudi, jour de meeting à Jersey

Le meeting de Jersey, c’est toujours un régal pour l’équipe du Bronco. Au-dessus de la Baie de Saint-Aubin : la PAF, les Red Arrows, la patrouille de la Royal Air Force, mais aussi les Lancaster, Spitfire et Hurricane de la fameuse Bataille d’Angleterre de juillet 1940 … Un spectacle splendide… auquel prend part avec panache le Bronco du musée, piloté par Alain (démo à 14h43 heure locale). Ensuite, Alain, Damien et Romain peuvent (l’occasion est assez rare en meeting), profiter de la fin du spectacle depuis le confortable espace VIP, où ils partagent un verre avec le délicieux Mike Higgins (toujours charmant lorsqu’on l’a au téléphone). La suite de la journée est du même acabit. Terrasse du Yacht club puis soirée équipage au Radisson… Qu’il est loin le Formule 1 de Pontoise !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Suite et fin Habsheim-Ahhnweide-Habsheim


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *